📦 Livraison gratuite en France 🚚

Faut-il manger les animaux ?

Guillaume P

Posté le Avril 02 2019

En voilà une bonne question... :), c'est la question que l'auteur Jonathan Safran Foer a voulu traiter dans livre traduit de l'Anglais "Eating Animals".

Une des choses les plus importantes de ce livre a mon sens c'est qu'il peut être lu par le grand public dans le sens où il n'est pas dans la culpabilisation, il n'utilise pas des "ressorts psychologiques" qui peuvent mettre mal à l'aise et faire fuir une partie de l'audience.

Au contraire, ce livre est un point de départ pour la réflexion. Cet ouvrage est le fruit d'une enquête de 3 ans auprès d'ouvriers qui travaillent dans les abattoirs, auprès d'éleveurs, de militants...

Il va mettre en lumière au travers de cette enquête ce qu'il se passe réellement dans l'élevage industriel et qu'est-ce qui se cache derrière notre consommation de viande. Comment sont traités les animaux avant d'arriver dans nos assiettes ? comment sont-ils tués ? Est-ce que ces animaux que l'on mange sont en bonne santé ? .... autant de question qui vont être traitées de manière précise dans l'ouvrage.

Voici un exemple de ses réflexions : "Si vous prenez une 100aine de personnes en France, tout horizon confondus, et que vous leur demandez si ça leur parait bien de manger de la viande, 98% vont répondre oui. Maintenant, demandez à ces mêmes personnes si c'est bien de garder une truie enceinte dans une cage si petite qu'elle ne peut même pas se retourner pour accoucher : 98% vous répondront non. Ce qu'il faut, c'est poser les bonnes questions, des questions pragmatiques, pas philosophiques..."

C'est le genre de réflexions que j'aime bien, car si la personne avec qui on parle a un brin de jugeote, cela la force à réfléchir, a se poser des questions qu'il/elle ne s'est jamais posé. Elle va elle même arriver aux conclusions qui s'imposent d'elles-mêmes...

 

Evidemment dans le livre "Faut-il manger les animaux", l'auteur amène une foule de faits suite à ces enquêtes. Il montre que le but des industriels est de conserver en vie les animaux aussi près de la mort sans les tuer dans le but de maximiser les profits, que ces industries tuent au global plus de 450 milliards d'animaux terrestres chaque année (sans compter les animaux marins...).

Il montre que le poids moyen des poulets a augmenté de 65% en 1935 et 1995. C'est comme si un enfant de 10 ans d'aujourd'hui atteignait 150kg... De la folie pure !

Les abattoirs, les antibiotiques, l'environnement, l'auteur va brosser une foule de sujets très très intéressants, je vous invite donc à aller le lire au plus vite.

 

Plus d'articles

0 commentaires

Laissez un commentaire

Tous les commentaires sont vérifiés avant publication